Non, la Corée du Nord n’envoie pas 100 000 soldats en Ukraine

Alors que les tensions s’accroissent entre la Russie et l’Ukraine envahie depuis le 24 février 2022, Moscou aurait obtenu le soutien de la Corée du Nord. Selon les informations relayées par le journal béninois Bénin Web Tv et plusieurs médias internationaux, la Corée du Nord qui est un autre proche allié du Kremlin va envoyer une armée de 100 000 soldats « volontaires » pour combattre en Ukraine.

La demande

Le lundi 8 août 2022, un internaute nous envoie un message par le biais de notre page Facebook. « Je viens de lire sur un webmédia que la Corée du Nord aurait envoyé 100.000 soldats en renfort à la Russie face à l’Ukraine. Est-ce vrai ? », a-t-il déclaré avant d’ajouter le lien d’un post Facebook qui n’est rien d’autre qu’une publication du lien d’un article de Bénin Web Tv.

Le post a été commenté 47 fois et partagé 7 fois.

Nous avons également retrouvé l’information sur twitter.

« Difficile : la Corée du Nord vient d’offrir à la Russie 100 000 soldats pour aider à vaincre l’Ukraine selon les médias d’État russes », a déclaré un tweet.

Les faits

Un certain nombre de médias ont publié des articles réitérant l’affirmation selon laquelle 100 000 « volontaires » nord-coréens seront envoyés combattre pour la Russie en Ukraine.

Plusieurs d’entre eux citent un article de New York Poste qui semble avoir été le premier média de langue anglaise à avoir repris cette affirmation. « La Corée du Nord a proposé d’envoyer 100 000 soldats pour soutenir la tentative d’invasion de la Russie en Ukraine, a affirmé la télévision d’État russe », indique l’article.

Comme preuve, il comprend un court extrait d’une émission d’information d’une chaîne de télévision d’État russe, en date du 4 août 2022, dans laquelle l’expert en défense Igor Korotchenko déclare : « On rapporte que 100 000 volontaires nord-coréens sont prêts à venir participer au conflit. »

L’expert note également que les Nord-Coréens peuvent aider à la « reconstruction » des villes et communautés ukrainiennes détruites ou endommagées dans le conflit, et loue leur « richesse d’expérience en matière de guerre de contre-batterie ».

Igor Korotchenko ne cite pas la source de son affirmation et aucune annonce publique de Moscou ou de Pyongyang n’est fait dans ce sens.

Alors que certains médias russes ont répété ses affirmations après avoir été reprises par des médias nationaux et internationaux, la seule mention antérieure d’une telle « offre » et le chiffre de « 100 000 » apparaissent dans un article de l’agence de presse russe REGNUM, que l’UE a accusé de diffuser « des récits de propagande agressifs et biaisés contre l’Ukraine, et de promouvoir une attitude positive à l’égard de l’annexion de la Crimée et des actions des séparatistes dans le Donbass ». L’article, daté du 2 août, cite un député russe, qui a fait référence à « l’offre » d’aide de la Corée du Nord dans un discours à la Douma. « Je crois que c’est, sans exagération, un moment historique ! Tant dans la fondation des républiques libérées du Donbass que dans le resserrement de nos relations avec la Corée du Nord ! », a dit Sergei Mironov, un député du parti d’opposition a été cité.

L’article poursuit en affirmant que « la Corée du Nord a signalé par la voie diplomatique sa volonté de soutenir la défense des républiques de Louhansk (LPR) et de Donetsk (RPD) », y compris « la volonté d’envoyer jusqu’à 100 000 de ses soldats dans le Donbass », ainsi que de resserrer les liens commerciaux avec la Russie.

Notons que l’agence de presse russe REGNUM n’a fourni de preuves à l’appui de ces affirmations.

Igor Korotchenko lui-même a ensuite été interviewé par un journal russe MK. Il a répété l’affirmation dans l’interview, mais avec quelques mises en garde. « La Corée du Nord continue de démontrer un réel soutien à la Russie dans la conduite d’une opération militaire spéciale », a-t-il déclaré avant d’ajouter :« Permettez-moi de vous rappeler qu’il a été l’un des premiers à reconnaître diplomatiquement la souveraineté de la RPD et de la RPL, et qu’il leur a depuis apporté un soutien moral. Vous pouvez absolument dire qu’ils sont prêts pour ce genre d’hostilités. En général, l’armée nord-coréenne a le moral le plus élevé et la même efficacité élevée. »

« Quant aux offres d’aide de Kim Jong-un, elles sont toutes faites dans le cadre d’un soutien plus large à la Russie », a poursuivi l’expert.

« Et si nous acceptons cette proposition, alors la RPDC enverra définitivement son peuple – cela ne fait aucun doute. Mais ici se pose la question de l’opportunité politique. Une telle décision sera-t-elle prise ? J’ai du mal à répondre à cette question. » a-t-conclu.

Le démenti officiel

Le jeudi 11 août 2022, le chef adjoint du département de l’information et de la presse du ministère russe des Affaires étrangères, Ivan Nechaev, a apporté un démenti disponible sur le site internet du ministère des Affaires étrangères de la Russie que vous pouvez lire ICI . « Nous avons pris note des rumeurs circulant sur Internet et reprises par certains représentants de la blogosphère et de pseudo-experts concernant une offre prétendument reçue de la RPDC par voie diplomatique d’envoyer jusqu’à 100 000 volontaires pour participer à l’opération spéciale dans le Donbass. À cet égard, nous voudrions déclarer que ces informations sont fausses du début à la fin : aucune négociation de ce type n’est en cours et il n’est pas prévu d’envoyer des volontaires nord-coréens dans les républiques populaires de Donetsk et de Lougansk. Nous sommes convaincus que les capacités de combat des forces armées russes et des milices populaires des républiques populaires de Donetsk et de Lougansk sont suffisantes pour atteindre avec succès les objectifs de l’opération militaire spéciale.», a-t-il affirmé lors d’une rencontre avec la presse.

La décision

Faux

L’affirmation selon laquelle la Corée du Nord a envoyé ou prévoit d’envoyer jusqu’à 100 000 soldats « volontaires » pour combattre aux côtés des Russes en Ukraine est une simple spéculation d’un expert de la télévision russe et d’un député du parti d’opposition russe, qui a été amplifiée par internationaux.

 

Cette vérification a été faite, son article a été rédigé et publié par le Fondateur de Bénin Check, Délofon Toussaint HOUETOHOSSOU

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s