Non, aucun résultat d’autopsie réalisée en Russie ne conteste l’existence du Covid-19

Depuis quelques semaines, est partagée sur les réseaux sociaux une vidéo très virale qui conteste l’existence de la pandémie du Coronavirus. Cette vidéo stipule que la pandémie est une arnaque mondiale et que les personnes meurent à cause des rayonnements électromagnétiques 5G amplifiés.

Bénin Check a vérifié les informations ci-dessus et a découvert que ce n’est pas vrai.

En effet, ce raisonnement serait issu d’une autopsie post-mortem d’un patient du covid-19 en Russie, autopsie strictement interdite par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Une découverte scientifique serait faite : « On ne peut supposer qu’il s’agit d’un virus, mais d’une bactérie qui cause la mort, qui provoque la formation de caillots sanguins dans les veines, et les nerfs, provoquant la mort du patient à cause de cette bactérie. »  Des mesures telles que la prise des pilules antibiotiques, des anti-inflammatoires et des anticoagulants permettraient de venir à bout de cette ‘thrombose’.  Par ailleurs, cette vidéo déclare également que les ventilateurs et l’unité des soins n’ont jamais été nécessaires.

Aucune ligne ou aucune information mentionnée dans cette vidéo ne figure sur le site officiel du ministère Russe de la Santé. Bien au contraire, cette source officielle publie chaque jour des informations traitant de cette pandémie. Aussi, ce Ministère s’échine pour proposer un nouveau médicament contre une forme sévère du Covid-19, le Levilimab ou Ilsira. Ce remède est destiné aux malades qui ont une réaction inflammatoire excessive de l’organisme au virus. De même, ce ministère a donné son feu vert aux essais cliniques du vaccin anti-covid Spoutnik Light, composé d’une seule dose, qui pourrait servir aux pays se trouvant au pic de la courbe d’infections.

Ces diverses informations publiées sur le site officiel constituent un démenti indirect sur l’origine de cette vidéo. Ce qui est vrai, c’est qu’une étude réalisée à partir d’autopsies en Italie, a montré qu’une des complications graves possibles de la maladie est la formation de petits caillots sanguins, notamment dans les vaisseaux pulmonaires, qui entravent la circulation du sang, d’où la thrombose. Ce risque est suffisamment connu pour que l’on ait prescrit des anticoagulants chez certains patients du Covid.

Mais cela ne permet pas d’affirmer que la thrombose est systématiquement impliquée dans tous les décès du Covid, ni que l’utilisation d’anticoagulants aient un effet sur tous les patients sévères. La pneumonie demeure la complication la plus fréquente du Covid-19. Et surtout, contrairement à ce que sous-entend la vidéo, ces observations ne mettent pas en doute l’intérêt des ventilateurs et des unités de soins intensifs. Ni ne permettent, hélas, de dire que la maladie pourrait être soignée bien plus facilement, évidemment pas avec des pilules antibiotiques, des anti-inflammatoires et des anti-coagulants.

Cette vérification de faits a été rédigée par la fact-checker Lizette ABOUE.

Cet article a été approuvé pour publication par le Fondateur de Bénin Check, Délofon Toussaint HOUETOHOSSOU.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s